Franchise ? Qualité requise, défaut inavoué.

Photo : http://syboulette.blogspot.com/

A notre époque, on demande souvent aux personnages qui entrent dans nos vies d’être honnêtes, sincères et tout ce qui va avec. Les gens recherchent autour d’eux ce qu’ils ne sont pas capables d’accepter ni même d’imiter. C’est pathétique. Je fais partie de ces personnes qui ne savent pas mentir. C’est un fardeau que j’endosse et que j’accepte malgré moi. Etant enfant, je mentais comme toute personne de mon age, jusqu’au jour où j’ai été trop loin. Depuis mes parents et moi-même primons la sincérité.

Je suis donc sincère, je donne la vérité tout crue sans emballage pour faire passer le tout. Je manque de tact et de diplomatie. Je reconnais que ce n’est pas toujours tout rose d’avoir à faire à moi, mais j’ai toujours considéré que le franchise était une qualité. Une qualité que beaucoup réclament. On entend souvent « Soi honnête avec moi » et autres petites phrases-type. Malheureusement, quand on regarde de plus près, on remarque, au contraire , que l’on doit être tout sauf honnête! La population nous réclame la franchise mais ce qu’ils veulent réellement entendre c’est ce qu’eux-mêmes pensent… Je trouve ça décevant. Quand on me demande mon avis sur un fait d’actualité, un film, un livre ou encore un vêtement, je ne vois pas en quoi mon avis personnel, ma franchise pourrait carrément emm*rder la personne à qui je parle. Quand un problème s’installe dans une conversation, qu’on demande un avis ou un point de vue, voire une prise de position, on s’attend à ce qu’on aille automatiquement dans leurs sens. Désolé mais être franc, sincère, honnête, c’est aussi avoir sa propre personnalité et rester sur ses positions sans pour autant être butée.

On pourrait penser que, d’un côté, c’est normal et tout mais vous verriez le nombre de personne que je croise et avec qui je me prend la tête parce qu’ils n’acceptent pas ce que je leur dis, alors que je n’ai pas nécessairement de mauvaises intentions à leur égard. Je ne dis pas non plus que je ne fais pas partie de ces personnes. En effet, quand on suit pas notre point de vue ou qu’on nous balance la vérité en face, c’est pas toujours facile à digérer. Cependant, je préfère ça aux sourires trompeurs auxquels on croit inconsciemment mais qui transpire l’hypocrisie à quinze mètres.

Un commentaire

  • Astrid 8 juillet 2012 à 15 h 28 min Répondre

    Bonjour,
    Je suis tombée un peu par hasard sur cet article qui me chiffonne un peu. Aujourd’hui, j’ai l’impression que de nombreuses personnes se réfugient derrière la « franchise » pour balancer tout ce qui leur passe par la tête sans aucun discernement. La « franchise », c’est top tendance.
    Seulement, ce qui nous apparait comme « la vérité toute crue sans emballage » n’est jamais que notre vérité. De plus, il convient de distinguer la franchise de la sincérité : si la franchise, c’est balancer tout ce qu’on pense ; la sincérité, c’est penser tout ce qu’on dit et c’est autrement exigent. Bref, tu auras compris que si je méprise quelque peu la franchise, je tiens en très haute estime la sincérité et… Je m’arrête là car j’ai déjà pondu assez de lignes ! =) Bonne continuation sur ton blog !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-moi sur @d0miino