Je compte bien me débarrasser de toi ! [Régime]

Le 5 mars dernier, j’ai décidé de me reprendre en main comme il faut. Ayant eu vécu quelques déboires avec mon corps, je voulais bien faire et trouver LA personne pour réellement m’aider dans cette voie. Ayant peur de revivre mon passé, les régimes comme Dunkan, Hypocaloriques, WW étaient loin d’être l’idéal pour moi…

Au début, j’ai essayé par moi-même mais j’avoue que ne pas avoir « un médecin » derrière moi, pour me booster était très dur, j’avais une peur bleue. Peur, de ne pas y arriver, de ne pas avoir le soutien nécessaire et de retrouver mes démons derrière l’ingestion d’un carré de chocolat. Et oui, recommencer un régime quand tous les jours on regarde le WC en se disant que la vie était plus facile; où après chaque repas il suffisait d’aller se « vider » dans l’entre du démon. En effet, mes paroles sont dures, mais c’est mon combat de chaque jour, le poids de mon passé avec lequel je vais devoir vivre tous les jours de ma vie, car jamais il ne s’en ira.

Mon Objectif ? Je veux pouvoir porter une robe sans être complexée, acheter un short sans que la vendeuse me regarde bizarrement à la caisse. Marcher dans la rue avec les jambes découvertes, musclées, fines et bronzées. Porter un bikini sans regarder les autres et les envier. Rien qu’en marquant ces lignes, j’ai l’impression de viser le rêve inaccessible (les jambes de Miranda Kerr OMG!!!), le Saint Graal en personne !

Après mûres réflexions, des conseils de mon médecin généraliste, les pour et les contre, j’ai donc fais la connaissance de Marie-Aude, ma diététicienne qui a directement su cerner mon problème après notre discussion. Je ne vous en dit pas trop sur cette fameuse discussion excepté qu’ en effet j’ai un GROS malaise avec mon corps et ce depuis toujours. Que je n’ai pas d’idéal auquel me raccrocher car pour moi (et mon subconscient) ça ne sera jamais assez car je ne cible pas le problème. 

Comment ça ? J’ai du lui expliquer mon dernier régime. Celui où j’avais réussi à descendre à 50kilos pour 1m70, où je portais du S voire du XS, et où je savais enfiler les vêtements de mes filleuls de 10 et 13 ans plus jeunes que moi mais où le jean ne descendait pas plus bas que le 38 à cause de mes cuisses. J’avoue à cette époque, je visais la perfection à tel point que je m’en fichais complètement de ne plus avoir de poitrine, un ventre d’affamée, un cou extrêmement fin et les os du thorax apparents. Le seul but était de faire disparaitre mes « énormes » cuisses.

Après cette fameuse discussion elle m’a demandé ce que j’aimais manger ou non (je ne développe pas ça ici, ça ne vous servira pas à grand chose), les féculents que je mangeais (surtout des pâtes), les boissons et autres collations que j’ingurgitais. De là, verdict final… J’ai un problème de circulation lymphatique. C’est-à-dire que vu que j’ai une mauvaise circulation dans les jambes donc l’évacuation des déchets ne se fait pas correctement et si je veux perdre des centimètres des cuisses, je vais littéralement en chier ! Oui, en effet !

Etant littéralement obséder par mon mal-être, elle a constaté que mon alimentation n’était pas mauvaise du tout pour une jeune adulte, sans excès ni rien mais juste inadapté à mon problème. En effet, je ne bois pas de lait, je ne mange jamais de Fast Food ou de frites car je n’aime pas ça. Je ne bois jamais de boissons pétillantes excepté de temps en temps un verre d’Ice Tea, et je n’aime pas le Coca (excepté quand il n’y a rien d’autres :/). Je n’aime pas les sucreries plus que ça. Je n’aime pas le chocolat, je n’aime pas l’alcool. Le seul problème réside justement dans ce que j’aime c’est-à-dire les pâtes (j’en mangerais tous les jours sous différentes forme avec pleins de légumes sans jamais m’en lasser), le fromage (je déteste la charcuterie), les apéritifs (chips même si elle n’a rien dit contre. Une fois de temps en temps quoi!). Je suis donc limitée dans mes quantités de fromage (2tr de gouda/semaine à midi + 1x/semaine dans des pâtes) et de pâtes (100gr/semaine) => la MORT !

Voici en bref, le résumé de mes plannings alimentaires

  • Je dois boire environ 2l d’eaupar jour comme dans tous les régimes. Avec l’Université, j’avoue que je ne buvais plus vraiment en cours, car ça m’énervais de devoir faire bouger toute la rangée pour aller aux toilettes. Maintenant, ils m’entendent juste râler jusque la fin du cours, dans l’espoir d’aller aux toilettes. D’ailleurs une amie s’amuse à dessiner sur mes feuilles de cours des Maisons Pipi et je peux vous dire que quand ça presse, on en rêverait presque !
  • Le matin déjeuner normal, c’est-à-dire, deux Weetabix (ICI) avec du lait de soja, deux cuillères à café de sucre. Elle ne me retire pas le sucre car j’en mange jamais, je suis plutôt salé. Et le choix des Weetabix n’est pas le sien mais le mien dans le sens où ça va vite et où ce n’est pas comme nos faux amis les Corn Flakes.
  • Au dix heures, j’ai droit à une collation lacté, donc je bois un petit jus de soja (Vanille ou Chocolat).
  • A midi, j’ai droit à 1/3 de baguette avec différents choix (thon, crevette, gouda, filet de poulet, oeufs brouillés) avec une crudité et un bol de soupe drainante. Une fois par semaine, j’ai droit à un croc monsieur avec crudités à midi. Ma soupe drainante (avec pleins de poireaux) en question est là pour aider à ma circulation lymphatique et ainsi éliminer les « mauvais résidus »dans mes cuisses. Je pensais m’en lasser mais j’avoue que même si parfois je tombe à court ou quoi, j’aime boire ma petite soupe ! (Si vous êtes intéressées, je peux vous en parler prochainement).
  • A quatre heure (si j’ai faim), j’ai droit à un fruit (il faut varier) ou/et un Grany (c’est un choix personnel, je ne mange que des Grany)en fonction de ma faim.
  • Le soir, mes repas sont quasi pareils qu’avant, sauf que je dois manger plus de pommes de terres qu’avant, moins de pâtes, plus de viande (alors que je cours pas après), et ma soupe avant chaque repas. D’ailleurs, je pense ouvrir une nouvelle catégorie, où une fois semaine, je vous poste un repas diététique. Ca vous tente ? (Ils pourront varier entre repas avec sauce light, papillote, végétarien, …)
  • Sur ma semaine j’ai deux possibilités pour le soir, un Repas au choix (restaurant ou repas de famille) et un Repas initiative (lorsque l’on cuisine avec les fonds du frigo hurm hurm).

Avant de repartir avec mon petit planning alimentaire, elle a prit mes mensurations… et non mon poids. Je lui ai dit que je ne me pesais jamais car voir sur une balance mes kilos en trop, me donnerait de mauvaises idées(vous devez sûrement me comprendre). Elle a dit de son côté qu’elle ne fonctionnait pas avec la balance non plus et je suis d’accord avec elle ! On peut perdre énormément de cm sans pour autant perdre des kilos sur la balance. Avant de franchir les portes elle m’a conseillé de ne manger que lorsque j’ai faim et à satiété se stopper,  la natation au moins trois fois semaine, un massage lymphatique (palper-rouler) une fois par mois et d’autres petites choses. Elle m’a aussi dit que je pouvais la contacter à tout moment si j’avais un problème. En bref, la diététicienne de rêve !

D’ailleurs j’ai même pris plaisir à remplir mon frigo comme il se doit, avec des produits sains, light pour bien commencer ce nouveau mode de vie ! On ne voit pas tout sur les photos mes en bref j’ai des légumes divers, tous des produits de base, des fruits, du Quorn et du Tofu, divers produits pour mettre dans mes sandwichs, ainsi que des crudités.

Deux semaines plus tard, un premier debriefing au rendez-vous et là… Problème ! Elle me mesure et constate que je perd des centimètres au niveau de la taille (2cm) et du ventre (2cm) mais rien au niveau des cuisses. Je désespère et elle aussi. Elle se demande si mon régime n’est pas trop hypocalorique pour moi ou quoi. Elle en vient à la conclusion que mes cuisses ont une graisse tellement enflammée qu’il faut aller chercher le problème à la source et tenter d’autres produits pour délocaliser tout ça! Elle me prescrit de la sève de bouleau (appelé aussi Dépurasève) qui est une sorte de sirop aussi liquide et léger que de l’eau avec un goût un peu amer mais supportable. La sève de bouleau est un produit 100% naturel et permet en fait de drainer le corps de toute ces impuretés. Une fois le Dépurasève terminé, je devrai enchainer sur l’étape 2; le Celluliseve qui est un peu plus fort que le Dépurasève mais inefficace sans la première étape.

Mes repas, eux restent les mêmes, je peux par contre varier ma soupe en remplaçant le cresson par des courgettes. Elle insiste bien sur l’importance de trouver quelqu’un pour me faire des massages lymphatiques pour réactiver la circulation de mes obus et fait quelques remarque à Chéri pour venir avec moi à la natation car si il ne m’encourage pas, je risquerai d’abandonner.

Une fois rentrée, je désespère un peu mais garde courage et commence ma cure de sève de bouleau. Mon transit fonctionne mieux et je me sens plus légère. Au fil du temps, je me sens flotter dans mes jeans et mon papa certifie que je perd des cuisses. Je suis donc motivée, j’en veux encore et encore ! Même si le chéri trouve toujours des excuses pour ne pas m’accompagner à la natation, je compense en faisant du vélo et du step. Oui, vous pensez, pourquoi n’irait-t-elle pas seule ? Bonne question, car je suis MEGA myope et je veux pas y aller seule et me sentir encore plus mal. Ca peux paraître con mais voilà, tnt pis pour ma pomme et mes cuisses surtout.

Un mois après mon premier rendez-vous chez Marie-Aude, bilan… Elle me demande comment s’est passé les deux semaines de Pâques. Selon moi, un peu catastrophe entre les restaurants en famille et entres amis, les anniversaires, Pâques et les vacances mon régime à un peu souffert niveau pizza, pâtes, apéro. Elle me dit que je ne dois pas non plus me torturer que si en dehors de tout ça, j’ai suivi mon régime ça devrait aller. Elle sort son mètre ruban et lâche le verdict ! 5cm de perdu sur le bidou et 1cm aux cuisses (c’est mon bidou avec mon jean trop large ci-dessus)! Ouais, la merde quoi !

Elle essaie de me rassurer et tout, prétextant que la machine commence à se mettre en route et qu’il faudra  du temps, ce que je comprend tout à fait. Mais au fond de moi je pleurs… Ca ne marche pas ! Je me dis que c’est ma faute, que j’y arriverai jamais et que j’aurai toujours des jambes comme des troncs d’arbres.

Après ses paroles d’encouragements, elle lâche quand même la bombe ! Laquelle? Le désespoir total… « Vous n’aurez malheureusement jamais les jambes dont vous rêver, c’est votre morphologie qui est ainsi de par votre gênes. Le seul moyen de s’en approcher serait le bistori et je vous le déconseille. » Là, je n’avais envie que d’une seule chose, pleurer encore et encore mais j’ai ravalé mes larmes et j’ai fais mine de rien. Je me suis dit que je perdrais peut-être pas tout ce que je voulais mais que je pourrai faire de mon mieux, et traîner chéri à la piscine (même si bordel, il est vraiment emmerdeur avec ça !), continuer le step, bouger mon popotin, et boire de l’eau encore et encore. Je reprend courage et je me dis que finalement si je perd du bidou c’est qu’il y a encore à perdre avant d’entamer les cuisses ! J’ai été à la piscine, j’ai fais mon premier massage lymphatique (ça fait mal mais c’est le rêve tant on se sent légère – prochain la semaine prochaine), j’ai acheté une roulette pour la cellulite, je fais 50min de vélo et du step... Et surtout, je garde ses paroles en mémoire, ses encouragements, le fait que si on veut on peut !

Ici, j’ai rendez-vous dans une semaine et deux jours. J’ai peur, peur de ne rien voir changé alors que je suis mon régime. Peur de devoir me résigner et faire genre je m’accepte alors que ça ne va pas.

Mon article, mes impressions peuvent vous paraître exagérées, car je devrais être contente de perdre de quelque part. Me satisfaire de ce petit pas. Alors malgré mes déboires, mes appréhensions, je garde courage et je reste motivée autant que je le peux (pour le sport surtout) !

Si, ce genre d’articles vous plaisent, je peux vous en faire plus souvent, j’en ai quelques-un en réserve justement.

Pour vous prouver que je ne raconte pas de bêtises concernant mon corps… Voici mes jambes… Pour une taille fine, devoir vivre avec des cuisses comme ça… C’est un peu comme si durant le jeu où l’on peu choisir le haut et le bas du corps, me concernant on aurait sauté un pièce du jeu :/ Je dois dire que rien qu’en écrivant ces trois lignes avant de poster cette fichue photo, j’en ai les mains qui tremblent. Montrer de face mon plus gros défaut, c’est horrible ! Mais j’en ai marre qu’on pense que je dis n’importe quoi ! Voici mes cuisses, ma graisse, ma cellulite ! Je suis atteinte d’un problème génétique et non ce n’est pas de la paresse qui a fait apparaître tout ça ! :/ (cliquez sur l’image pour agrandir)


21 commentaires

  • Valysta 27 avril 2012 à 12 h 18 min Répondre

    Très chouette article ma belle, beaucoup ne voient pas le régime de la bonne façon. Après honnêtement même si tu es convaincue du contraire, je te trouve super bien foutue! Je pense que pour chacune d’entre nous, le problème principal réside dans l’acceptation de soi, généralement causé par une société mal foutue dans laquelle l’image prime sur tout le reste. BREF, courage, si c’est ton objectif tu y arriveras, pcq tu sais ce que tu veux et tu es motivée! En tout cas, j’aimerais bcp savoir m’y tenir comme toi! ♥

  • Odile 27 avril 2012 à 12 h 55 min Répondre

    Et tu peux pas faire du sport de jambes ? genre marcher ou faire du velo ?

  • Rose-Amoureuse 27 avril 2012 à 13 h 02 min Répondre

    Pour ce que j’ai vu des photos de toi, comme Valysta, je te trouve bien faîte, franchement ! Mais après, beaucoup ont une autre image de soi, ils se voient autrement… Est-ce que c’est on cas ? Je ne sais pas. En tout cas, c’est sur que les médias jouent beaucoup là dessus, et donc, plein de gens deviennent un peu « obsessionnels » de leur physique. C’est pas méchant hein, je te comprends si tu es mal dans ta peau, bien sur, et même si je ne connais pas ca (je suis plutot sur de moi physiquement parlant), je te souhaite beaucoup de courage. Fais attention à toi, et ne bois pas non 4L d’eau par jour, hein, ca pourrait être dangereux aussi.. 😉

  • My BeautyScope 27 avril 2012 à 13 h 26 min Répondre

    Je te comprends tout à fait et j’imagine la peine que tu dois avoir en ne voyant pas les résultats venir en faisant tous ces efforts. Je t’admire beaucoup de faire tout cela car moi aussi, j’ai un gros problème avec mes cuisses. D’ailleurs, cela fait 6 ans que je ne porte plus que des tuniques ou des blouses longues afin de les cacher… Ce n’est pas évident tous les jours, surtout lorsque je fais du shopping et que je flashe sur des blouses mais qui sont finalement trop courtes à mon goût… D’ailleurs, il est impossible pour moi d’aller en piscine, que qqn me voit en maillot…
    Comme dit Valentine, je pense que cela est principalement du à l’acceptation de soi, c’est un travail sur soi-même à faire aussi!
    Tout ca pour te dire, que même si je te trouve superbe et que tu as loin d’avoir des obus comme tu dis, je comprends que tu ais du mal avec ca et j’espère sincèrement que tu arriveras à avoir les résultats que tu souhaites grâce à ta motivation et ton courage! Bisous

  • Mary 27 avril 2012 à 13 h 42 min Répondre

    Oh, Laura 🙁
    Ton article me donne vraiment envie de pleurer. Je suis triste que tu te sentes si mal par rapport à ton corps. Il n’y a pas de mal à vouloir t’affiner les cuisses (personnellement je pense que tu n’en as pas besoin, mais on a toutes nos complexes), mais peut-être que tu ne devrais pas te mettre un objectif comme Miranda Kerr en tête. Peu de filles sont aussi bien gaulées et c’est surtout une question de génétique et privation.
    En tout cas beaucoup de courage, et si t’as besoin de parler, tu sais que je suis là.<3

  • julie 27 avril 2012 à 14 h 27 min Répondre

    Tu es Belle et Je t’aime !

  • Nyf 27 avril 2012 à 14 h 31 min Répondre

    Je te comprends à 100%, mes cuisses aussi me pourrissent la vie alors que le reste de mon corps est plutôt fin. Mais j’admire ta ténacité et ton courage à vouloir tout faire pour aller jusqu’au bout sans craquer dans la mauvaise direction et essayer d’en venir à bout comme dans ton passé. Bravo, vraiment!

  • Serena 27 avril 2012 à 14 h 57 min Répondre

    Je t’admire et ton article m’a beaucoup touché ! Moi c’est mes fesses qui me complexent, en tout cas tu as tout mon soutien bisous !

  • honey boney 27 avril 2012 à 15 h 23 min Répondre

    je suis tombée sur ton article et sur ton blog via hellocoton. C’est la première fois que je viens sur ton blog et à la lecture de l’article, j’avoue, j’étais en train de me dire « encore une blogueuse qui exagère ». Et là en voyant ta photo j’en reste bouche bée, tu n’imagines pas à quel point je peux te comprendre, j’ai exactement les mêmes, exactement le même problème !
    La taille ultra fine, les os des hanches saillants, tu descends, tu descends et là tu tombes sur deux gros poteaux alors que le reste de ton corps est fin. Le calvaire ! Comme je te comprends, je me sens énorme, je passe mon temps à me regarder d’un air désespéré dans tous les miroirs que je trouve. Je bloque sur mes cuisses et je ne peux rien y faire. Comment passer outre ça ? comment s’accepter ?
    C’est super compliqué, comme toi j’ai tout tenté. Le sport m’a bien aidé; en ce moment je carbure à l’aquabike. C’est plutôt pas mal, ça muscle, ça raffermit. Mais malheureusement même avec le muscle mes poteaux restent toujours là.
    Je crois que comme le dit ta diététicienne il n’y a pas grand chose à faire, je crois aussi que parfois, le corps se venge de ce qu’on a pu lui faire subir avant. Mais je crois aussi que le mental joue beaucoup, alors certes la génétique tu ne peux rien faire contre. C’est inscrit en toi, c’est une empreinte. Mais ta tête, elle, c’est elle qui te fera changer, bouger, t’aimer. Bats toi ! même si tu ne perds que 0,5cms, c’est toi contre ton corps !
    Je vais revenir ici je crois, et je vais continuer à te soutenir.
    Bon courage !

    • Domino 2 mai 2012 à 12 h 31 min Répondre

      Merci pour ton commentaire 🙂
      J’espère un jour y arriver. J’aimerais bien essayé l’aquabike ou ça à l’air génial 🙂

  • EmilieV 27 avril 2012 à 19 h 32 min Répondre

    Quel bel article ! (il motive, si si!)
    Je te comprends. Ta morphologie t’empêche d’avoir la silhouette dont tu rêves et moi, ma thyroïde m’empêche de perdre du poids… Et pourtant, je persévère toujours comme toi !

    J’suis sûre qu’un jour, on arrivera à nos fins et on pourra faire nos bombasses sur la plage ! Plein de courage <3

  • Manon 28 avril 2012 à 22 h 57 min Répondre

    Je te trouve courageuse car les régimes je les tiens 2 jours ..
    et puis je trouve tes cuisses normale .. ni maigre ni énorme !
    mais je sais que une fois qu’on se trouve un défaut ça devient un obsession
    et ça tout le monde en a .. donc courageeeeeeeeeeeeeeee

  • Marie 29 avril 2012 à 19 h 12 min Répondre

    Même problème que toi, fine et cellulite aux jambes et culotte de cheval incroyable. Comme toi j’ai fait pas mal de bêtise, l’année dernière j’ai fait régime combiné avec des séances de LPG, et ca marche niveau cellulite, mais la plus incrustée reste. J’ai tellement déprimé que j’ai arreté, j’ai re-mangé crasse (oui par contre moi j’aime vraiment les crasses 🙁 ), et pour finir je me sens encore moins bien. Donc je pense m’y remettre, mais je passe jamais le cap… Il y a toujours quelque chose qui m’empêche de m’y remettre. Vivre sain, c’est vraiment pas facile au quotidien. Et pourtant on se sent vraiment mieux dans sa tête, courage te laisse pas découragée, tu veras des resultats avec 10 séances de LPG régulière (il faut une dizaine de séance d’attaques et puis l’entretien se fait une fois par mois, un budget qu’il faut également pouvoir tenir, pour moi cela n’a pas été possible)

  • Nolita 29 avril 2012 à 19 h 52 min Répondre

    Article très intéressant à lire (donc suis « pour » si tu en as d’autres).
    Comme tu le sais, je suis au régime aussi même si je ne vis pas du tout la même situation… (au niveau « mental »)

    Sinon moi j’ai des jambes fines, bras aussi, etc… mais je prends TOUT dans le ventre et je veux perdre de là ! La galère :p

    Courage à toi… Essaie de faire de ton mieux <3 Mais ne te rends pas malade pour autant!

  • Miss Lolie 1 mai 2012 à 16 h 59 min Répondre

    Eh bah moi je te trouve très jolie !! Il suffit d’arreter de trop te focaliser sur les endroits qui te plaisent moins … Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire mais essaye au moins, et ne te force pas trop, donne du temps au temps 🙂

    Et puis comme tu m’avais dit que tu faisais de la natation, essaye de faire des longueurs avec des palmes , ca va bien te fatiguer au debut, mais ça travaille très bien les cuisse 🙂

    Je te souhaite beaucoup de courage ma belle <3

    Ps: ton petit lot est sur mon Blog 😉

  • mygardensecret 16 mai 2012 à 16 h 44 min Répondre

    Coucou,

    J’ai beaucoup aimé ton article et j’en redemande, qu’on suivent avec toi ton avancement!

    Tu es courageuse, après ma grossesse, j’ai repris un peu le sport ensuite un peu WW, mais j’ai besoin réellement d’un suivi pour me booster et voir une évolution!

    Ce n’est ^pas évident mais si tu as besoin de parler, n hésites surtout pas!

    Continue et ne lâche pas, tu y arriveras!

    Bisous

  • Magali 30 mai 2012 à 23 h 53 min Répondre

    J’ai exactement les mêmes jambes que toi. ça me déprime. Plus je fais du sport, plus j’ai l’impression que ça se muscle et que ça grossit, surtout les mollets! En france j’arrive pas à trouver ta roulette pour cellulite, en plus c’est pile ce que je cherche 🙁
    elle est a base de quoi ta soupe drainante?

    • Domino 27 juin 2012 à 10 h 13 min Répondre

      @Magali : C’est exactement ça pour le sport ! Je suis en train de rédiger un article sur des massages à faire soi-même (ça pourrait t’aider si tu n’as toujours pas trouvé de roulette). Ma soupe drainante est à base d’oignon, poireaux et cresson 🙂

  • Stéphanie 25 mars 2016 à 21 h 59 min Répondre

    Bonjour, ce post date mais j’ai exactement le même problème que vous (système lymphatique défaillant). Je ne suis pas mince mais pas en surpoids non plus. Acheter un pantalon relève de mission commando, car ça bloque dès les genoux. Je voulais savoir où vous en étiez, si vous aviez réussi à améliorer votre circulation lymphatique. Je précise que je viens de faire 10 séances de drainage lymphatique sans aucun résultat. Je fais du sport. Merci pour votre témoignage. et pour votre réponse

  • Sarah 31 janvier 2017 à 21 h 32 min Répondre

    Coucou 🙂 je viens de découvrir ton blog et j’ai adoré cet article ! Il est rempli de sincérité et ça devient rare, je trouve, que les blogueuse s’ouvre autant ces derniers temps.
    Je voulais te dire aussi de ne pas oublier que tu es très courageuse, que la guerre contre soi-même est une guerre souvent perdue d’avance car notre corps réagit rarement comme on l’aimerait… Le problème de la morphologie est courant aussi, en tout cas je connais beaucoup de gens qui en souffrent. Je pense que c’est important de pouvoir réussir à s’accepter, totalement, entièrement, sans faux-semblant. Je te souhaite d’y arriver (si ce n’est pas déjà fait depuis ?) au plus vite et de réussir à t’aimer plus. Sois tendre avec toi-même, car ton corps le mérite, même s’il ne te plait pas (encore) 🙂
    Belle soirée, bisous !

    • Domino 1 février 2017 à 12 h 44 min Répondre

      Merci beaucoup pour tes compliments.

      Oui, depuis mon article, pas mal de choses ont changé et j’ai gardé ma force et ma persévérance. Si tu continues à me suivre, tu devrais d’ailleurs vite en entendre parler 😉

      Bisous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-moi sur @d0miino