Retour aux sources

Ces derniers temps, c’est assez courant de voir fleurir sur la toile des articles humeur relatant les états d’âmes de divers blogueurs. C’est mon tour aujourd’hui!

Vous avez dû remarquer que ces derniers mois, je suis devenue une sorte de fantôme sur la blogosphère. Je suis là, je vous parle sur les réseaux, j’essaie de vous partager de bons plans mais le blog, lui, reste désespérément à l’abandon… sauf un article de temps à autre – histoire de. Aujourd’hui, j’aimerais vous expliquer concrètement les raisons de cette absence…

Depuis plusieurs mois ce qui me bloque, c’est l’univers dans lequel nous évoluons, mon blog et moi. J’ai avant tout créer ce blog pour moi. Mon univers, mon cocon où je pouvais me réfugier et partager mes avis et conseils de consommatrice avec des avis et des conseils d’autres consommatrices. Au fil des années, l’univers autour de nous a évolué et à présent, nous arrivons à saturation. Nous saturons des partenariats à tout va, de la « concurrence » qui règne entre blogueuses, de la quête des photos toujours plus pros, de vouloir faire mieux que la voisine et de parler de tel produit avant une telle… En bref, principalement tout ce qui compose la blogo à l’heure actuelle.

Quand j’ai créé mon blog, je ne recherchais rien de tout ça, juste un endroit à moi, ma maison où je pourrais m’exprimer en toute simplicité… A présent, ce n’est plus le cas malheureusement. C’est la raison principale de mon « errance ». Je ne me sens plus chez moi dans cet univers qu’est la blogosphère. Je me sens étrangère, étrangère à ce monde de concurrence, de chasse, d’hypocrisie et j’en passe… J’ai l’impression qu’il n’est plus possible d’être soi sans se faire juger de tous les côtés et si par malheur on fait partie des rares personnes honnêtes, c’est encore pire.

Il m’est donc arrivé, à plusieurs reprises, de tout simplement m’éloigner de tout ça et vouloir supprimer mon blog, comme ça en quelques clics. Mais Domino Effect est mon bébé, je l’ai créé à mon image et j’y partage tant de choses depuis maintenant quatre années que le supprimer serait supprimer une part de moi.

Toutefois, j’aimerais montrer que bloguer en 2015 ce n’est pas chercher des partenariats, bloguer à tout va sans autre intérêt que la notoriété, ou encore chercher une quelconque raison d’exister. Bloguer c’est aussi partager, découvrir, se remettre en question mais aussi se perfectionner dans tous les domaines que ça soit l’écriture, la photo, les réseaux sociaux, les relations sociales et j’en passe… En bref, bloguer, c’est un investissement à long terme ; c’est créer un véritable univers, le faire grandir, se développer mais c’est aussi l’entretenir et l’éduquer pour éviter qu’il se pervertisse.

Aujourd’hui, mon blog est à mon image tel que je veux qu’on le voit. J’y parle sans langue de bois avec mes mots et même si ma plume ne plaît pas à tout le monde, c’est ce qui fait que mon blog est le mien et le restera. C’est un peu comme mon enfant et c’est à moi de le guider dans la bonne voie. Pour ça, j’ai décidé d’effectuer quelques petits changements afin de retrouver cette passion qui m’animait à mes débuts…

Less is more

Oui, ces trois mots peuvent paraître inappropriés dans un monde où l’évolution et le changement se font à vitesse grand V mais j’ai l’impression que les blogs sont arrivés à un point de non retour. À toujours vouloir faire plus, faire mieux, publier plus, etc., on est fasse à une overdose. Si l’on regarde bien, tous les blogs aujourd’hui se ressemblent et aucun blogueur ne se distingue réellement des autres. Nous devenons tous des moutons. De là, pourquoi irons-nous lire le voisin si nous publions le même contenu ? Nous sommes devenus des clones avides et ça, en ce qui me concerne je ne peux plus le supporter… Je regrette parfois tellement la naïveté et l’innocence qui régnait à mes débuts sur la blogosphère.

C’est pourquoi je choisi de changer ma vision des choses pour ne pas me perdre, me corrompre et perdre l’identité de Domino Effect. Je décide aujourd’hui, d’un retour aux sources!

Je pense que c’est la seule façon pour moi de retrouver mon envie de bloguer, ma passion mais peut-être aussi de vous donner envie d’échanger davantage avec moi. Retrouver ce foyer, cette envie de partager, cette innocence qui faisait de nos articles, des articles de qualité. Je ne parle pas de qualité visuelle, d’extravagance, ou encore d’une plume parfaite… Je parle d’être soi, sans honte, sans artifice. Une personne comme les autres qui échange avec d’autres sans prétention, sans attentes, sans convictions, excepté celle de savoir que notre article aura servi ne serait-ce qu’à une seule personne. Pour moi, c’est ça que j’attends d’un retour aux sources. Aujourd’hui, c’est important pour moi de me rappeler mes débuts, le « pourquoi du comment » et d’oublier le reste ; les chiffres, les chamailleries, les partenariats et ce qu’il y a autour pour justement ne pas me perdre et regretter un jour d’en avoir trop fait, ou trop dit.

Comment je compte m’y prendre

En revenant de cette façon, j’espère partager avec vous mes coups de cœur comme mes coups de gueule dans à peu près tous les sujets qui me tiennent à cœur – et comme avant. Rien ni personne ne me dira quoi écrire, ni de quoi parler. De simples textes écrits sans prétention, sans pirouettes verbales ou phrases surjouées pour me distinguer. Moi, mes mots et mes photos dans le plus simple appareil et sans artifices… Je n’ai jamais été une grande fan de montages et autres dessins sur mes photos mais aujourd’hui, c’est décidé, je compte en faire ma force ! C’est la simplicité qui primera et tant pis si ça ne plaît pas !

Fini de rechercher le fantasque, le merveilleux ou l’inattendu comme c’est le cas ailleurs. Désormais, sur Domino Effect on ne trouvera que Laura, une jeune femme qui se cherche encore et qui désire rester soi-même afin de partager dans la bonne humeur ses découvertes, ses erreurs, ses conseils afin d’évoluer, se remettre en question et peut-être, un jour, se trouver.

Ces lignes vous paraîtront peut-être décousues voire complètement naïves mais depuis un petit temps c’est ainsi que je vois les choses. Comme quoi à travers un blog on peut trouver bien plus important qu’une notoriété éphémère et ce qui va avec… On peut se trouver soi-même et évoluer avec.

Alors ceux et celles qui seront intéressés par un retour aux sources pourront continuer à me lire et partager. Pour les autres, tant pis malheureusement. C’est TRES loin derrière moi ce moment où je comparais mon nombre d’abonnées avec celui des autres, ou la qualité de mes articles se mesurait au nombre de commentaires. Désormais, mon unique but est d’écrire et partager, et ce même si je finis avec une seule et unique personne. Le principal sera que cette personne m’ait trouvé assez intéressante, moi, mon blog et ce que j’y partage sans me sentir obligée d’être quelqu’un d’autre pour la passionner ne serait-ce qu’un instant.

Maintenant, il va me falloir du temps. Rien ne se sert de courir après tout. Je n’oublie pas tout ce que ma présence sur la blogosphère m’a apporté ces quatre dernières années mais je l’ai déjà dit, les blogs ont à présent besoin de renouveau et moi, c’est comme ça que je le vois. En faisant ce que j’aime tout simplement.

Grâce à cette renaissance j’espère vous montrer – mais à moi-même aussi – que Domino Effect sera et restera un blog simple et sincère mais surtout un foyer où donner son avis – constructif – et partager est une règle d’or !

 

7 commentaires

  • Mon billet poudré 26 juin 2015 à 18 h 13 min Répondre

    Wahou. Je suis hyper contente de lire ça, je ne sais pas trop pourquoi en fait, je n’ai jamais vu trop d’artifices ou de moutonnades par ici. Personnellement, j’aime …j’adore faire de jolies photos par exemple, les trifouiller (attention, je met toujours un point d’honneur au naturel). Et j’ai découvert cette « passion » avec mon blog. Souvent, on me dit que mes photos sont originales parce que je tape des poses marrantes, pétillantes (non c’est pas pour me la péter mais pour te dire) le revers du truc c’est que certaines critiquent ça et prennent ça pour de l’arrogance. Mais moi je m’en tape. Justement parce que, comme toi, j’ai envie de partager ce qui me fait vibrer moi et je ne cherche pas à plaire au plus grand nombre mais à ceux qui sont touchés par MA sensibilité. Et c’est bien ça que tu cherches à faire au fond en expliquant tout ça. Moi, ta sensibilité à toi je l’adore. J’aime ton goût en déco, j’ai le mien, qui est différent mais tu m’inspire pour ça. J’aime ta plume aussi qui est fraîche et pas normalisée contrairement à ce que tu dis ici (encore la moutonnade), j’aime ton humour aussi. Bref j’aime plein de choses et ces choses là ce sont TES caractéristiques à toi et c’est pour ça que j’aime te suivre TOI.
    Alors je suis encore plus ravie de lire que tu veux explorer ton Toi encore un peu plus, lui laisser plus de place et revenir aux essentiels. Il faut une sacrée force de caractère aujourd’hui pour assumer sa personnalité dans ce monde si lisse et moi j’adore ça.
    Bon, ça fait vachement lèchage de bottes mais je m’en tape, c’est ce que je pense vraiment. Et puis pour ton billet humeur, c’est pas moi qui vais jeter la pierre Pierre…j’en ai publié un avant hier!
    Kiss love coeur et licornes de blogueuses qui pète des paillettes et boit de la detox water

  • Linh 26 juin 2015 à 19 h 26 min Répondre

    J’ai hâte de voir la suite ! J’ai commencé à te lire il y a tout juste 3 ans, fin juin 2012, et c’est avec plaisir que je continuerai 🙂 C’est Domino Effect qui m’a poussée à ouvrir mon blog, donc je pense que quoi qu’il arrive, je continuerai à te suivre. Bisous ♥

  • Djahann 26 juin 2015 à 20 h 37 min Répondre

    C’est comme ça que je vois les choses également ! Mon p’tit blog est sans prétention, n’a pas un succès immense, mais je m’en fiche. J’y suis moi et c’est comme ça que ça me me va. Et heureusement, nous ne sommes pas les seules à avoir cette vision des choses

  • Jessica 26 juin 2015 à 21 h 00 min Répondre

    Cet article fait vraiment plaisir ! C’est vrai que tu n’étais plus très active et tu as raison : le principal est de faire ce qui te plaît et te motive fondamentalement .. sans chichis !

    Et puis tu écris si bien !! 🙂 ♡

  • Elo 26 juin 2015 à 22 h 51 min Répondre

    Super article, et tu as totalement raison dans ta démarche. Personnellement je n’ai jamais eus un blog super connu et je n’ai jamais fais de partenariat donc je ne pense pas faire partie de cette spirale, mais j’ai remarqué depuis plusieurs mois maintenant que le partage que se soit sur YouTube ou les blogs se faisaient de moins en moins, et ça laisse place aux guéguerre et crêpage de chignions, j’en peux plus ! Je me suis  » éloignée  » aussi de mon blog, je ne savais plus où j’en étais, où je voulais aller et ce que je voulais partager, mais maintenant je sais, et je repars à zéro !
    Bon courage pour ce  » nouveau  » départ, et j’ai hâte de lire tes prochains articles 🙂

  • Kym 27 juin 2015 à 0 h 38 min Répondre

    Merci pour cet article ! Ça fait du bien de te lire, de voir aussi que je ne suis pas la seule à penser qu’un blog c’est avant tout du partage et pas un chiffre de commentaires etc. J’ai hâte de lire tes prochains articles !

    A bientôt ! 😉 Bises !

  • AnnSo 4 juillet 2015 à 9 h 35 min Répondre

    Je m’inquiétais de ne plus te voir autant qu’avant sur la blogo. Je suis maintenant rassurée! Et tu peux être sûre que je serai là pour ta renaissance!

    Au sujet de tes réflexions, je te rejoins complètement. J’ai l’impression qu’avec la professionnalisation de Youtube et des blogs, ça part dans tous les sens. C’est la course à celles qui auront le meilleur matos, qui feront les plus belles photos, les plus beaux montages, le plus de partenariats. Il y a bien trop de dérives. en tant que blogueuse principalement humeur, je ne le vis pas et je suis loin de tout ça. Mais en tant que lectrice, je le ressens de plein fouet et soit ça me dérange quand les choses vont trop loin, je trouve que ça devient malsain soit ça me lasse.

    Quoi qu’il en soit, j’ai hâte de te lire à nouveau

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-moi sur @d0miino