La déclaration – Gemma Malley

Il y a à présent quelques années, je dévorais livre après livre à tel point que j’en achetais un à deux par semaine tant ma soif n’était jamais assouvie.

Tout cela est désormais bien loin. Avec les cours, le chéri, le ménage et la famille, j’ai RAREMENT du temps à consacrer à ma passion première – la lecture. C’est un peu un paradoxe quand on me connait, que l’on sait que j’ai écrit plusieurs nouvelles, un roman (sans jamais avoir eu le courage d’essayer de me faire publier) et un blog qui a eu un franc succès malgré que je ne m’y suis pas tenue par manque de temps. Mais surtout quand on sait que j’aimerais devenir éditrice/rédactrice. La lecture est selon moi, la plus belle manière d’occuper son temps ne serais ce que par plaisir, de façon ludique ou encore pour oublier. Lire, c’est un mes plaisirs dévoilé mais oublié, et ça me désole. En un an, en dehors des livres pour la fac, dont la Naissance de l’éditeur – qui est un livre de l’un de mes professeur que j’ai tout simplement dévoré et apprécié jusqu’à la dernière page, et où je pense être l’une des rares étudiantes à l’avoir lu – je n’ai lu que 5 livres. Cinq malheureux livres en un an !? J’en suis presque dégoutée moi-même. Je veux pouvoir prendre ce temps, m’évader au coeur d’histoires diverses. C’est donc pour cette raison que j’ai décider de m’y remettre et en partir grâce à vous. Je voudrais vous faire partager les lectures que je rencontre – certes pas toujours très instructives – mais qui m’ont fait rêver, pleurer, et j’en passe. C’est donc pour cela que dés à présent une catégorie « Librairie » a été installé sur le blog. Elle comportera en partie des romans que je découvre – et lis bien entendu – mais aussi de la musique, des magazines et autres informations que l’on peut justement trouver dans une librairie.

C’est sans plus attendre que je vous fait découvrir l’un des rares livres que j’ai lu depuis cette année écoulée.

LA DÉCLARATION

RÉSUMÉ

La Déclaration

En 2140, les gens ne meurt plus et la terre est menacée de surpeuplement.
“La Déclarartion” est alors proclamée. Cette dernière interdit les naissances excepté si l’un des parents renonce à la vie éternelle.
Les enfants nés illégalement, nommés “les surplus”, sont condamnés à vivre comme des esclaves, subissent les pires traitements inimaginables, contraints de réparer le crime qu’ont commis leurs parents en les mettant au monde.
C’est le cas d’Anna Covey, qui accepte son sort avec soumission, jusqu’à ce que Peter, le nouveau Surplus de l’établissement de Grange Hall, apparaisse dans sa vie…

AVIS

Pour ma pars, j’ai lu ce premier tome et je l’ai trouvé touchant, beau, profond. On est vraiment entrainé dans l’histoire et on se sent soi-même bouleversé et touché par le personnage d’Anna. On est placé en observateur/voyeur tout en lisant ce que Anna raconte mais on se sent soi-même concerné. On pense être nous-même un Surplus. Son combat devient le nôtre, ses secrets deviennent non plus les siens mais les nôtre, à nous lecteurs. J’ai vraiment apprécié cette lecture du début à la fin – et ce même si ce n’est pas une lecture d’adulte comme pourrait dire certain(e)s – et l’entrée en scène de Peter m’a littéralement fait vivre le livre avec deux fois plus d’intensité. Je ne vous dévoile pas la fin au cas où par ces lignes je vous aurais donné l’envie de le lire mais sachez une chose c’est que si vous faites ce choix, je pense sincèrement que vous ne serez pas décu(e)s. La fin est belle et bouleversante à la fois et réclame bien un tome supplémentaire – que je me suis dés à présent mise à lire – car quand on le fini, on a juste envie de prendre le suivant et de savoir ce qui se passe.

Ce roman ne m’a pas simplement touché par son histoire, ses personnages ou encore par l’univers dans lequel on est plongé mais plutôt par les valeurs qu’il fait ressortir. Ce n’est pas dans ce livre que que trouverai de l’amour à la Edward/Bella, une épreuve style Seigneur des Anneaux, un combat inévitable à la Harry Potter, une enquête farfelue. Ici, ce sont des valeurs qui nous concerne tous et qui concerne aussi notre style de vie. La quête inlassable de la jeunesse et du paraître ainsi que les conséquences, le prix d’une vie pour une vie, les droits de l’Homme et des Libertés Individuelles, la complexité de l’adolescence et l’affirmation de soi.

J’ai donc beaucoup aimé ce tome qui est raconté par Anna malgré le schéma classique du roman dramatique. Mais après le nombre de livres que j’ai lu – voire peut-être même vous – il est normal de reconnaitre ce type de schéma ; enfant endoctriné, un élément perturbateur, la prise de conscience, je vous laisse découvrir la suite. Le second tome que je suis en train de lire, LA RÉSISTANCE, est une suite racontée par Peter et qui est une suite logique, mais pas si logique de la fin du tome 1. C’est donc sur cette touche de suspense que je vous laisse en espérant avoir su vous toucher et peut-être vous faire lire/découvrir une fine part de la littérature qui a su me toucher.

8 commentaires

  • Nolita 1 septembre 2011 à 7 h 35 min Répondre

    Voilà par ta faute, je rajoute un livre de plus dans ma PAL :p
    Mais je comprends très bien ton sentiment à propos des livres… Je me suis faite la même réflexion il y a peu ! Je n’ai pratiquement rien lu en un an à cause du boulot alors que j’adore ça!

    • Domino 1 septembre 2011 à 8 h 47 min Répondre

      C’est une vraie horreur. je ne supporte pas ne pas pouvoir lire –‘
      Avant mes études supérieures je passais plus de temps dans les livres que dans mes cours.
      J’ai une bibliothèque remplie à moi seule, et aujourd’hui je vais racheter quelques uns que je compte bien m’obliger à lire 🙂

  • Benjamin 1 septembre 2011 à 9 h 41 min Répondre

    Coucou 🙂

    J’avais le même soucis que toi concernant la lecture. Absolument plus le temps ! Puis je me suis lancé un défit ! Celui de me focaliser sur 1 chapitre par jour. C’est très peu, puis quand je pouvais et le voulais j’en dévoré plus. Finalement la passion, l’envie de découvrir d’autres romans est revenu et depuis…

    J’ai entendu parlé de « La déclaration » par contre quelques chroniques sur la blogosphère ne parle pas positivement du tome 2.
    Hier j’ai commencé « Hunger Games », comme « La déclaration » il s’agit d’un roman dystopique que je ne peux que te conseiller 🙂

    Benjamin…

    • Domino 1 septembre 2011 à 9 h 46 min Répondre

      @Benjamin: Oui j’ai pas mal entendu parler de Hunger Games 🙂 J’aimerais aussi le lire, il est d’ailleurs sur ma liste. Concernant le tome 2, j’ai moi aussi lu pas mal de mauvaises chroniques, c’est vrai que le début est lent mais espérons que le reste passe mieux, je tenterai de faire une revue du Tome une fois fini 😉

  • Tifa 1 septembre 2011 à 9 h 41 min Répondre

    Tu me donnes envie de lire ce livre!
    Lorsque j’étais en secondaire, je lisais assez régulièrement parce que j’y était obligée mais cela me plaisait. Depuis que je suis dans le sup, je n’ai plus trouver le temps, c’est dommage. Peut-être que ton livre me fera plonger dans l’univers de la lecture 🙂

    • Domino 1 septembre 2011 à 9 h 47 min Répondre

      @Steph Vas-y fonce ! C’est la chose que je peux te dire 😛

  • Vanilla 1 septembre 2011 à 22 h 02 min Répondre

    une belle découverte que je fais là en faisant sur ton blog, j’ai adoré le résumé et la couv est superbe et puis ton avis m’a convaincu, je l’ajoute à ma liste

  • Miss Queue de Cerise 4 septembre 2011 à 1 h 55 min Répondre

    Bah voilà, quand j’aurais finit Le nom de la Rose, je file m’acheter ce livre tellement tu m’as donné envie de le lire ^^ Merci pour cette belle découverte!!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-moi sur @d0miino